De l’Intelligence Artificielle : l’arbre décisionnel #Episode 3

En discutant avec mon entourage (qui n’est pas forcément dans le digital), je me suis rendue compte que l’approche de ce sujet peut sembler parfois difficile, voir « terrorisant » car les articles semblent inaccessibles pour des novices. En créant ce blog, je souhaite partager mes recherches suite à mes propres questionnements, mais aussi, mes découvertes au travers de présentations d’entreprises innovantes sur l’Intelligence Artificielle.

#Episode 3.

Lors de l’#Episode1 (pour les retardataires, je vous invite à le lire) j’ai abordé la naissance du terme d’Intelligence Artificielle qui est apparu dans un programme scientifique américain intitulé « Logic Theorist ». En résumé, Il s’agissait de modéliser un problème par un arbre.

Mais qu’est-ce-qu’un arbre? Et même plus précisément un arbre décisionnel?

STOP! Vous vous imaginez dans la forêt. Vous vous baladez. Là, en face de vous un magnifique arbre avec de grandes branches et un gigantesque tronc. Les branches créent une intersection avec le tronc, on appelle cela des noeuds.

Revenons à la réalité…

Un arbre va nous permettre de prédire des valeurs selon des variables d’entrées. Dans un arbre chaque noeud est représentatif d’une décision.

Prenons un cas concret!

Vous êtes gérant d’un magasin de bijoux vous souhaitez savoir comment augmenter vos ventes. Vous avez noté de 0 à 100 vos articles, une note pour le prix, la qualité, le style et la tendance par exemple. En créant cet arbre, vous saurez ainsi si les gens sont plus réceptifs à la qualité et la tendance ou à une autre combinaison.

Bilan : cela vous permettra de prendre en considération ces valeurs pour établir votre stock par exemple.

 

MEMO

1. Un problème on le modélise avec un arbre
2. Les noeuds sont des décisions qui vont permettre de définir ensuite la solution la plus juste