La réforme de la santé Obama : enjeu des élections à mi-mandat

Le groupe conservateur Revere America, présidé par l’ancien gouverneur de New York George E. Pataki, est l’auteur de cette publicité utilisant des mensonges :  » un système de santé « dirigé par le gouvernement », « les bureaucrates du gouvernement vont profiter », « votre droit à choisir votre médecin retiré »?

Le Président avait pourtant renoncé à créer une assurance publique : le compromis dégagé est désormais utilisé contre lui.

E. Pataki a annoncé vouloir collecter et dépenser 5 millions de dollars jusqu’aux élections de mi-mandat le 2 novembre pour utiliser cette réforme de la santé contre les candidats démocrates qui l’ont soutenu.