Articles

Jennifer Picard

Jennifer, 38 ans, consultante indépendante

A la veille d’échéances présidentielles et législatives qui s’annoncent historiques, Novo Ideo prend le pouls du pays. A travers sa série des « Chroniques en France », notre think tank part dans tout l’hexagone recueillir les attentes fondamentales de concitoyen/nes. Entre difficultés quotidiennes et ressorts pour l’avenir : qu’espèrent aujourd’hui les Français de leurs politiques publiques ? Quelles sont leurs « doléances », comme on le demande à chaque grande étape de refondation de la Nation ? Novo Ideo a posé quatre questions à des citoyen/nes de toutes conditions. Ce sont eux qui répondent en formulant les changements nécessaires.

  1. Qu’est ce qui est le plus difficile ou pénible dans votre métier ou votre vie aujourd’hui ? (conditions de travail quotidiennes ou conditions de vie…)
  2. Si vous aviez un candidat à la présidentielle/législative en face de vous, et que vous aviez la possibilité de lui demander de réaliser un seul changement, ce serait lequel ?
  3. Si vous aviez également la possibilité de lui demander de ne pas (trop) toucher quelque chose qui a une importance pour vous, pour aujourd’hui ou pour demain, ce serait quoi ?
  4. Enfin, l’élément le plus important que vous prendrez le plus en considération avant d’aller voter ?

MA BIO

Jennifer, 38 ans, Paris 18e

Consultante indépendante en études marketing et opinions

Originaire de Bourg-en-Bresse (Ain), Jennifer avait pour rêve d’enfant de devenir professeur d’anglais. Un bac et une année passée dans une réserve amérindienne du Montana plus tard, elle caresse un nouvel objectif : devenir journaliste. Elle le réalise en se construisant d’abord un parcours d’études : l’Institut d’études politiques de Lyon en spécialisation Communication et politique, puis une année en Angleterre pour étudier le cinéma, enfin un DESS de journalisme bilingue à Paris en 2002. De là, elle ouvre la porte de plusieurs médias français et internationaux (L’Obs, Courrier International, The New York Times, RFI…) avec lesquels elle collabore quelques années. Mais le journalisme la laisse sur sa faim : très contrainte sur le plan économique comme sur celui des formats d’écriture, cette activité ne lui permet pas de retrouver la substance des entretiens sociologiques qu’elle menait lorsqu’elle était étudiante.

Le hasard des rencontres lui fait alors découvrir le champ des études qualitatives d’opinion, plus propices à une compréhension en profondeur des évolutions sociales. Après plusieurs années en instituts d’études, Jennifer intègre une start-up dédiée web social avec pour mission de développer des méthodes d’analyse des conversations sur les réseaux sociaux. En tant que directrice de département, elle a la charge de recruter puis de coordonner le travail d’une vingtaine de personnes.

En 2011-2012, sa grossesse puis la naissance de sa fille Louise marquent une étape importante. Mais l’envie d’être pleinement présente à cet événement majeur s’articule mal avec sa vie professionnelle. Jennifer choisit de s’investir dans une crèche parentale et de fonder en SAS son propre cabinet d’études et de conseil. Malgré son exigence et son risque financier, l’entrepreneuriat indépendant lui laisse plus de flexibilité pour s’occuper de sa fille et de sa famille. Un modèle très agréable également sur le plan de l’intérêt des sujets traités, mais qui trouve ses limites au bout de cinq ans : Jennifer ressent aujourd’hui l’envie de se réinvestir dans une aventure collective…

Temps de travail : 48 heures par semaine en moyenne

Jennifer Picard

« Un revenu universel permettrait de protéger les plus démunis,
de concilier vie professionnelle et familiale,
de libérer les énergies d’entreprendre »

Jennifer38 ans, consultante indépendante

Portrait, photo, interview et montage sonore : Benjamin Bibas

Sur une idée de Jean-Marc Pasquet avec Benjamin Bibas

Océane, 19 ans

Océane, 18 ans, apprentie auxiliaire de puériculture

A la veille d’échéances présidentielles et législatives qui s’annoncent historiques, Novo Ideo prend le pouls du pays. A travers sa série des « Chroniques en France », notre think tank part dans tout l’hexagone recueillir les attentes fondamentales de concitoyen/nes. Entre difficultés quotidiennes et ressorts pour l’avenir : qu’espèrent aujourd’hui les Français de leurs politiques publiques ? Quelles sont leurs « doléances », comme on le demande à chaque grande étape de refondation de la Nation ? Novo Ideo a posé quatre questions à des citoyen/nes de toutes conditions. Ce sont eux qui répondent en formulant les changements nécessaires.

  1. Qu’est ce qui est le plus difficile ou pénible dans votre métier ou votre vie aujourd’hui ? (conditions de travail quotidiennes ou conditions de vie…)
  2. Si vous aviez un candidat à la présidentielle en face de vous, et que vous aviez la possibilité de lui demander de réaliser un seul changement, ce serait lequel ?
  3. Si vous aviez également la possibilité de lui demander de ne pas (trop) toucher quelque chose qui a une importance pour vous, pour aujourd’hui ou pour demain, ce serait quoi ?
  4. Enfin, l’élément le plus important que vous prendrez le plus en considération avant d’aller voter ?

MA BIO

OCEANE, 18 ans

Apprentie auxiliaire de puériculture

Originaire d’une petite ville du Val d’Oise où elle a habité toute sa vie, Océane s’occupe d’enfants en bas âge à Paris en attendant de commencer sa formation d’auxiliaire de puériculture à la rentrée (septembre 2017).
Titulaire d’un CAP Petite enfance obtenu après une seconde générale, elle s’épanouit avec les enfants pour « tout l’amour qu’ils apportent » : « on ne s’ennuie jamais, toutes les journées sont différentes avec eux ». Selon elle, il est socialement important que les enfants puissent disposer de plusieurs cadres de référence adultes, cela leur montre que l’autorité peut se tromper, que les normes peuvent être variables ; cela enrichit leur environnement.
Aînée d’une famille de trois enfants, Océane aime lire, toutes sortes d’auteurs, elle enrichit ses lectures en puisant dans les rayons de la bibliothèque municipale…

Temps de travail : 15 h / semaine

Revenu : 500 euros nets mensuels

Océane, 19 ans

« Transports, durée du travail, âge de la retraite :
être attentif au temps des Français »

Océane18 ans, apprentie auxiliaire de puériculture

Portrait, photo et montage sonore : Benjamin Bibas

Sur une idée de Jean-Marc Pasquet

Christine, 52 ans Auxiliaire de vie sociale

A la veille d’échéances présidentielles et législatives qui s’annoncent historiques, Novo Ideo prend le pouls du pays. A travers sa série des « Chroniques en France », notre think tank part dans tout l’hexagone recueillir les attentes fondamentales de concitoyen/nes. Entre difficultés quotidiennes et ressorts pour l’avenir : qu’espèrent aujourd’hui les Français de leurs politiques publiques ? Quelles sont leurs « doléances », comme on le demande à chaque grande étape de refondation de la Nation ? Novo Ideo a posé quatre questions à des citoyen/nes de toutes conditions. Ce sont eux qui répondent en formulant les changements nécessaires.

  1. Qu’est ce qui est le plus difficile ou pénible dans votre métier ou votre vie aujourd’hui ? (conditions de travail quotidiennes ou conditions de vie…)
  2. Si vous aviez un candidat à la présidentielle en face de vous, et que vous aviez la possibilité de lui demander de réaliser un seul changement, ce serait lequel ?
  3. Si vous aviez également la possibilité de lui demander de ne pas (trop) toucher quelque chose qui a une importance pour vous, pour aujourd’hui ou pour demain, ce serait quoi ?
  4. Enfin, l’élément le plus important que vous prendrez le plus en considération avant d’aller voter ?

MA BIO

CHRISTINE, 52 ans

Auxiliaire de vie sociale dans le Cher depuis 5 ans

Christine a 52 ans. Mariée, 3 enfants, elle est domiciliée dans le Cher dans une commune de 669 habitants. Titulaire d’un CAP, Christine a débuté en tant que coiffeuse puis a exercé 28 ans dans la vente et le commerce. A 44 ans, après un licenciement suivi de deux ans de contentieux, elle opère une reconversion. Elle effectue 9 mois de formation dans un GRETA (groupement d’établissements de formation) avant de devenir Auxiliaire de Vie Sociale (AVS) à AFADO 18, une association d’Aide à Domicile financée par le Conseil départemental du Cher.

Temps de travail : 35 heures officielles, 42 heures en réel

Revenu : 1200 euros nets mensuels

 

Christine

La Sécu, c’est pas le Pérou mais il faut la garder !

ChristineAuxiliaire de vie sociale

Portrait & photo : Nathalie Tiennot, montage : Nathalie Tiennot

Sur une idée de Jean-Marc Pasquet avec Benjamin Bibas

Les autres portraits : « Miguel, ancien SDF en service civique« , « Rudy, 23 ans, au chômage«